Nous contacter

Journal d'une stagiaire au Carrefour

Par Émilie Poirier le Mardi, 21 Mars 2017

 

Lorsque j’ai reçu mon offre pour effectuer mon stage final au Carrefour jeunesse emploi, je me suis d’abord dit : «Qu’est-ce qu’un intervenant peut bien faire là-bas?». J’ai tout de même décidé de faire l’entrevue et de me laisser surprendre par la suite des choses. À mon arrivée à l’entrevue, j’ai tout de suite été frappée par l’ambiance stimulante et joyeuse de l’accueil. J’ai passé l’entrevue et j’en suis ressortie en étant complètement sous le charme. J’espérais vraiment être choisie, ce qui a été le cas.

Dès ma première journée, j’ai de nouveau été sous le charme du milieu dans lequel j’allais évoluer pendant 16 semaines, mais aussi par toute l’équipe incroyable qui y travaille. J’entrevoyais déjà mon stage de façon positive et enrichissante. Sans tarder, j’ai eu la chance de visiter la boutique VROOM. Une boutique dynamique, diversifiée et véhiculant des valeurs de saines habitude de vie, d’entraide et de respect. J’ai rapidement compris tout le travail exceptionnel que les intervenants du Carrefour font dans leurs différentes implications.

Je me compte extrêmement chanceuse d’avoir eu la chance de vivre toutes les expériences que j’ai vécues. J’ai pu suivre un intervenant incroyable. Il m’a intégré dans toutes ses implications, en me laissant toute la place pour me permettre d’apprendre, d’expérimenter et confronter mes zones d’inconfort. Cet intervenant a changé ma façon de voir la psychoéducation et la psychanalyse J. J’ai adoré l’observer, m’inspirer et participer à différentes actions à ses côtés. J’ai appris à me faire confiance davantage et à prendre des initiatives. J’ai réussi à me développer sur ces points grâce à l’ouverture, la disponibilité et la rétroaction que m’a offerts toute l’équipe.

J’ai particulièrement aimé être une « touche à tout » dans l’équipe. Je me suis promenée entre l’intervention et les suivis individuels, les ateliers de groupe, la coordination de services, l’animation de formation etc… J’ai aussi aimé pouvoir goûter à l’organisation d’événements. Ayant une grande force et un intérêt pour ces tâches, j’ai pu les mettre à profit dans différents contextes. Le Carrefour m’a donné le goût d’organiser des journées, des soirées, des ateliers, pour créer des liens avec les gens de la communauté, les faire sortir et bouger, et de m’impliquer dans divers comités et organisations. Je sens que cela me sera utile en tant que personne, en tant qu’intervenante et en tant que citoyenne.

C’est le cœur gros et plein de joie simultanément que je quitte ce merveilleux milieu. Tous les gens que j’ai rencontrés sont à jamais gravés dans ma mémoire. Cette expérience est sans doute l’une des plus formatrices personnellement et professionnellement que j’ai vécue. Elle m’a confirmé que dans la vie, il faut prendre les opportunités qui passent et que bien souvent, celles-ci ne nous déçoivent pas. J’ai sans aucun doute trouvé le genre de milieu dans lequel je veux faire ma carrière. L’équipe VROOM et celle du Carrefour m’ont transmis l’amour du communautaire, l’esprit d’équipe et leur passion pour le plein air et les saines habitudes de vie. J’encourage et recommande qui que ce soit d’y passer faire un tour, et tout comme moi, d’en ressortir heureux et changé pour le mieux.

Je suis mille fois reconnaissante envers toutes les personnes qui ont croisé ma route pendant ces 16 semaines d’apprentissage et de bonheur. Merci le CJEAO et au plaisir de se revoir!

 

Émilie Poirier

Étudiante au baccalauréat en psychoéducation

Stagiaire comblée

3e année

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Laissez-nous un commentaire!


Ne sera pas diffusé

Texte seul, les tags HTML seront supprimés automatiquement. 4000 caractères et 4 liens maximum.

Parce que nous aussi, nous détestons les spams
 

Emploi-Québec Desjardins Enrichir le Québec de sa relève Réalisation de Radium Multimédia