Nous contacter

Apprentis – Formation spécialisée

Par Élisabeth Tardif le Vendredi, 20 Décembre 2019

C’est d’abord et avant tout un projet pilote qui a vu le jour à l’automne 2018. Un projet rassemblant le centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi, la commission scolaire du Lac-Abitibi mais aussi toutes les écoles secondaires d’Abitibi-Ouest. Une deuxième cohorte a vu le jour en septembre 2019 avec 11 étudiants.

 

En quoi consiste ce programme ?

D’abord référé par ses parents ou par les enseignants, l’étudiant alors âgé entre 14 et 17 ans, doit, pour être admis dans ce programme, éprouver des difficultés d’apprentissages, manquer de motivation ou tout simplement avoir une envie d’abandonner l’école.  

Le projet Apprentis Spécialisés est un programme d’une durée de deux ans. Les jeunes qui y participent côtoient les étudiants inscrits au secteur professionnel. Ils apprennent les bases de trois spécialisations soit : le soudage-montage, la mécanique et la conduite de camions lourds. Les apprentissages sont beaucoup pratiques, mais avec une bonne partie théorique.

Lors d’une semaine de cours normale, les jeunes du programme passent environ le 2/3 de leur temps dans les ateliers et sur le terrain du centre de formation professionnelle. Le tiers du temps restant est consacré aux matières de bases, c’est-à-dire le français, les mathématiques et l’anglais. Le tout est en lien direct avec les modules du centre de formation.

À la fin de la première année, les jeunes pourront obtenir leur carte ASP Construction. Au courant de la deuxième année, ils auront la possibilité de faire la Formation modulaire du travailleur minier, le certificat de compétence pour conduite de chariot élévateur, pont roulant, nacelle, etc. mais aussi, ils pourront obtenir leur permis de conduire et ils bénéficieront également d’un stage en entreprise. C’est grâce à 9 entreprises que les stages rémunérés sont rendus possibles. Les stages se déroulent en milieu de travail, deux jours par semaine de novembre à juin. Les étudiants réaliseront au minimum 330 heures de stage.

Rencontre des apprentis 

Nous avons eu la chance de rencontrer deux jeunes participants à ce beau projet.

Pour Anthony, qui lui est âgé de 18 ans, le manque de motivation et ses difficultés scolaires sont les principales raisons qui l’ont mené vers ce programme.

Il a découvert de véritables atomes crochus pour tout ce qui touche le soudage et la mécanique. Il préfère le côté plus pratique que théorique et c’est ce qui le motive d’ailleurs plus que l’école en soi ; de pouvoir mettre à l’œuvre son côté plus manuel.

Du côté de William, le manque de motivation à l’école mais surtout l’impression de ne pas avancer du tout, sont les causes qui expliquent son engouement envers ce programme.

Comme son ami, il préfère le côté pratique à celui théorique. De ne pas rester 8h par jour assit sur une chaise, lui procure ici beaucoup plus d’effets bénéfiques. Il s’est d’ailleurs découvert une passion pour la mécanique mais aussi un goût d’en apprendre d’avantage sur un métier qu’il vise : Opérateur de machineries lourdes.

 

Lors de notre visite, nous avons pu voir la fierté et le sentiment d’accomplissement, autant dans les yeux de ces élèves mais aussi dans ceux du personnel responsable. Les voir arriver à peine motivés mais de les regarder aujourd’hui, si heureux et avec la soif d’apprendre, c’est encourageant pour tous.

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Laissez-nous un commentaire!


Ne sera pas diffusé

Texte seul, les tags HTML seront supprimés automatiquement. 4000 caractères et 4 liens maximum.
 

Emploi-Québec Desjardins Enrichir le Québec de sa relève Réalisation de Radium Multimédia