Nous contacter

Défendez un employé qui fait rire de lui

Par Journal Les Affaires le Mercredi, 24 Août 2011

LA QUESTION

De mauvaises blagues commencent à circuler au sujet du nouveau technicien que je viens d’embaucher. Que faire?

LA RÉPONSE DE NOTRE EXPERTE

«L’embauche d’un employé crée toujours un certain bouleversement dans une entreprise, parce que son arrivée peut insécuriser l’équipe. Me fera-t-il suer? Tétera-t-il le boss? Sera-t-il plus performant que moi? Pour se protéger et se valoriser, les employés peuvent avoir le réflexe de tenter de rabaisser le nouveau venu. Ce n’est pas très joli, mais c’est très humain.

Cette dynamique peut prendre une autre dimension si le nouvel employé est, disons, hors norme, c’est-à-dire s’il est gai, top modèle, nain, obèse ou autre, car il est plus facile de dénigrer des personnes différentes. En tant qu’employeur, il faut savoir que les critiques pourront être plus virulentes encore si le nouveau venu est très compétent, car il déstabilisera les autres employés.

Votre entreprise devrait avoir une politique claire de tolérance zéro face à la discrimination. Cela évitera la gestion au cas par cas.

Parlant d’embauche, vous devriez aussi avoir un programme d’accueil pour favoriser l’intégration des nouveaux employés. Le but est d’aider les recrues à nouer rapidement des liens avec les autres employés ; il est plus difficile de « bitcher » un nouvel employé avec qui on a déjà une relation qu’avec un employé à qui on n’a quasiment jamais parlé.

Cela dit, si votre nouveau technicien est victime de mauvaises blagues parce qu’il est efféminé, vous devez le rencontrer et lui demander comment il se sent. Est-ce que cela l’affecte? Dites-lui que, dans votre organisation, la discrimination n’est pas tolérée, et assurez-le de votre appui. Dites-lui également de ne pas hésiter à venir vous voir s’il entend des remarques désagréables à son sujet. Vous le saviez qu’il était efféminé avant de l’embaucher. Vous l’avez embauché parce que vous estimiez qu’il était le plus compétent des candidats pour faire le travail, alors soyez conséquent avec votre décision.

Vous devez rencontrer les auteurs de ces blagues de mauvais goût et leur rappeler votre politique de tolérance zéro à l’égard du harcèlement. N’hésitez pas à leur parler de mesures disciplinaires s’ils continuent.

Par ailleurs, il y a des personnes qui sont très à l’aise avec leur homosexualité et qui sont extraverties. Si vous pensez que votre nouveau technicien cherche à provoquer par son attitude ou sa tenue vestimentaire, vous devez lui parler; c’est à vous de déterminer ce qui est acceptable dans votre milieu et ce qui ne l’est pas. S’il n’est qu’efféminé, personne n’a le droit de le harceler.»

Source : Journal Les Affaires, 25 juin 2011

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Laissez-nous un commentaire!


Ne sera pas diffusé

Texte seul, les tags HTML seront supprimés automatiquement. 4000 caractères et 4 liens maximum.
 

Emploi-Québec Desjardins Enrichir le Québec de sa relève Réalisation de Radium Multimédia